jueves, 27 de abril de 2017

FR/ Coca Cola, une entreprise qui rend malade et vole l'eau de San Cristobal de Las Casas

Des habitants de la ville de San Cristobal de Las Casas ont manifesté contre l'entreprise Coca Cola, qui extrait chaque jour plus de 750 000 litres d'eau dans une ville qui souffre d'un manque croissant de ce liquide vital.

retiro-concesion-femsa-sn-cristobal-1p

Alors qu'on fêtait dans la ville le 98* anniversaire d'Emiliano Zapata,, des organisations des quartiers de San Cristobal de Las Casas, organisations cléricales, et académiques, ont réalisé une marche pour exiger l'annulation de la concession donnée à Coca Cola pour exploiter les réserves d'eau à des fins lucratives, ce qui génère une forte pollution des eaux et des sols.

Plus de 1500 personnes ont marché, et se sont réunies face à l'entreprise pour dénoncer que cette compagnie extrait chaque jour plus de 750 000 litres d'eau laissant un grand nombre de quartier sans eau, en pleine période de sécheresse.

De plus, les manifestants ont accusé cette firme internationale d'être responsable des graves conséquences sur la santé à force de boire cette boisson ou autres de la marque, lesquels occasionnent une grave épidémie de surpoids, diabètes, et problème dentaires...de nouvelles maladies qui sont arrivées au Chiapas, ces dernières décennie

retiro-concesion-femsa-sn-cristobal-3Il faut dire qu'au Chiapas le Coca Cola est généralement moins cher que l'eau (vendu aussi par cette même marque), si les services de santé ou d'éducation n'arrivent pas dans toutes les communautés indigènes retirées du Chiapas, il y aura toujours une boutique Coca Cola, qui vendra outre les boissons sucrées, des gâteaux apéritifs appétissant ou des gâteaux sucrés attrayants via un packaging et des campagnes de publicité particulièrement attractifs… et tout ça pour des sommes particulièrement modiques.

Les organisations présentes lors de la marche ont demandé aux autorités, de manière urgente, d'imposer un arrêt à l'extraction de l'eau de cette entreprise, et que le gouvernement de l'état du Chiapas, ainsi que le gouvernement fédéral Mexicain se conforment à leurs obligations de protéger le bien être de sa population et la conservation de l'environnement et arrêtent de favoriser les multinationales avec des traitements préférentiels.

Parmi leur demande ils exigent également au ministère de la santé, le retrait des machines distributrices de boissons dans les hôpitaux et édifices publiques, ainsi que des campagnes de protections des sources d'eau de la ville.

retiro-concesion-femsa-sn-cristobal-4-5

Enfin, les manifestants ont annoncé qu'ils n'arrêteraient par là leur mouvement et que cette manifestation était la première d'une campagne permanente qui inclura des mobilisations et des actions légales pour récupérer l'eau en faveur des citoyens.


Et ce fut chose faite, car le week en dernier, alors qu'un grand nombre de personne et de touristes attendait de voir le défilé des Miss dans le centre colonial de la ville, une manifestation pacifique a cherché à faire entendre sa voix pour faire connaître leur exigence...la police les a fortement réprimé afin que le show puisse continuer.

1 comentario: